Le « Dictionnaire des Fusillés », accessible sur internet

Depuis début octobre, on peut consulter le dictionnaire des fusillés sur internet. Voici la procédure la plus simple. Aller sur le site : maitron-fusillés-40-44. Sur la partie gauche se trouvent les onglets que l’on peut sélectionner.
Vous pouvez facilement vérifier les notices qui vous intéressent, préparer vos observations et les envoyer aux correspondants du Maitron de l’association : Georges Duffau-Epstein, (georgesduffau@orange.fr) ou Jean Darracq (sylvie-jean.darracq@wanadoo.fr) ou directement aux coordinateurs du dictionnaire, Claude Pennetier (pennetier.claude@orange.fr) et Delphine Leneveu (dleneuveu.dicofusilles_maitron@yahoo.fr).
Si vous avez des observations plus générales, vous pouvez également nous les transmettre pour en faire état aux réunions de suivi du dictionnaire.
Nous profitons également de l’occasion pour vous rappeler que l’édition en ligne permet de compléter les biographies par des documents (photos, lettres…)

Le N°260 de Chateaubriant est en ligne

27 Mai 2017

SAMEDI 4 MARS 2017, CONFÉRENCE-DÉBAT : MÉMOIRE DE LA RÉSISTANCE , CLAUDE MARTY et « L’AFFAIRE SPEIDEL »

14h- 17h, Salle Paul Vaillant Couturier à Bagneux (1)

En 1957 et 1958, 130 jeunes fils de martyrs de la Résistance refusent de faire leur service militaire sous les ordres du général nazi SPEIDEL  adjoint de Von Stupnagel en 1941 et de Rommel en 1944. Claude MARTY habitant le 14è puis Bagneux est le premier des 21 emprisonnés en mars 1957. Les signataires ont un soutien de plus en plus large de de partis politiques (PC, JC…), de Syndicats (Cgt…), d’organisations d’anciens Résistants (UFAC, FNDIRP …), d’organistions démocratiques (Secours Populaire, Ligue des Droits de l’Homme…) et des vœux de nombreuses municipalités et personnalités de toutes tendances politiques. Le gouvernement reconnaît en avril 1958 la justesse de leur refus par une lettre de Jacques Chaban Delmas, ministre de la Défense.

PROGRAMME

Accueil et introduction, Marie Hélène AMIABLE, maire de BAGNEUX

Présentation de « l ‘affaire Speidel » Bernard NEPLAZ

Témoignage de Léon LANDINI (sous réserve)

La défense des signataires : Roland WEIL Vice Président de l’AIJD

L’« Affaire Speidel » dans les archives du Secours Populaire Français

Elise BOURSAULT responsable du centre de documentation du SPF

Un général revient, film de René VAUTIER sur la manifestation d’Auboué

Exposition et dédicace de Crime de Fidélité : Jean Claude FAIPEUR

(1) Salle Paul Vaillant Couturier : 24 avenue Paul Vaillant Couturier BAGNEUX
accès depuis le métro Porte d’Orléans (non recommandé) bus 188 ou 388 arrêt les Blains
accès depuis la gare RER B Bagneux (recommandé) : traverser l’Avenue Aristide Briant (N20),
prendre devant la pharmacie la rue des Blains (rue paysagée…) jusqu’à l’avenue Paul Vaillant Couturier, la traverser, la salle est juste à gauche

Votre correspondant : Jean DARRACQ, Président de l’ANFFMRFA, 14 avenue du Pont Royal 94230 CACHAN 06 10 98 84 15 sylvie-jean.darracq@wanadoo.fr   

75e anniversaires des fusillades du 15 décembre 1941

Une dizaine de temps forts ont marqué les cérémonies du 75e  anniversaires des fusillades du 15 décembre 1941 :

  • un débat au lycée Jules Verne de Mondeville et des cérémonies officielles à la mémoire de Michel FARRE le vendredi 9 décembre ;
  • une cérémonie à la mémoire des otages fusillés le 15 décembre 1941 et aux autres fusillés à la plaque de l’avenue Guynemer fixée sur un fragment du mur de la caserne du 43e RA suivie d’allocutions à l’Hôtel de Ville de Caen ;
  • le dévoilement d’une plaque à la mémoire de tous les fusillés du 43e RA dans les locaux administratifs du centre pénitentier précédée par un recueillement pour les familles et leurs ami(e)s dans le centre pénitentier ;
  • un colloque sur les fusillés  aux archives départementales le samedi 10 décembre, de plus, les familles ont rendu hommage aux soldats du débarquement à la stèle de l’abbaye d’Ardenne dédiée aux prisonniers canadiens massacrés dans l’abbaye le dimanche 11 décembre.Ci-joint, quelques photos sur les cérémonies à la plaque de l’avenue Guynemer et les interventions à la mairie de Caen. dans la première partie, on peut voir Georges Duffau-Epstein qui intervient au nom des associations de familles, la lecture des noms des fusillés par Claude Gentil fille d’Henri Darracq et Melle Pons petite fille de Albert di Fusco, le dépôt des gerbes par M. Benoît Pichard, chef du cabinet du préfet qui est également intervenu et nous a accompagné toute la journée, par les officiels, les associations d’anciens combattants, es associations de familles, le Parti Communiste et la Cgt.  La deuxième partie à l’Hôtel de Ville est consacrée aux interventions de Joël Bruneau, maire de Caen et de J. Darracq pour les associations de familles. A la fin de la série, on reconnaît le professeur jean Quellien qui intervint en fin d’après-midi au colloque.

 

VIDÉOS :

VIDEO_FUSILLES


Reportage France 3 :

A Caen, hommage aux otages fusillés le 15 décembre 1941

En hommage aux fusillés de Caen du 15 décembre 1941, les descendants des victimes étaient rassemblés ce samedi à la caserne du 43ème régiment d’artillerie de Caen, là où ces hommes âgés de 20 à 58 ans avaient perdu la vie sous les balles de l’occupant. Une conférence était aussi organisée.

Lire la suite…


 

Commémorations du 75e anniversaire des fusillades du 15 décembre 1941

L’ASSOCIATION NATIONALE DES FAMILLES DE FUSILLES ET MASSACRES DE LA RESISTANCE FRANCAISE ET DE LEURS AMIS

LES FAMILLES DE FUSILLES DE CAEN

L’AMICALE DE CHATEAUBRIANT-VOVES-ROUILLE-AINCOURT

L’ASSOCIATION POUR LE SOUVENIR DES FUSILLES DU MONT VALÉRIEN ET DE L’ILE DE FRANCE

L’UNION DES JUIFS POUR LA RESISTANCE ET L’ENTRAIDE
organisent avec les municipalités de Caen et Mondeville, les association s d’anciens combattants du Calvados, les archives départementales du Calvados, les administrations (Anciens Combattants, Education Nationale, Administration Pénitentiaire) les commémorations du 75e anniversaire des fusillades du 15 décembre 1941.
Elles se dérouleront le 9 et 10 décembre 2017 avec les temps forts ci-dessous :

VENDREDI  9 décembre 2016 MONDEVILLE

14h à l’amphithéâtre du lycée Jules Verne 12 rue Lucien Bossoutrot 14120 MONDEVILLE

Débat sur l’engagement,avec des lycéens et étudiants du Lycée Jules Verne et les collégiens des Collèges Guy Liard de Mondeville et Villey Demerest de Caen

18h : Stade FARRE  cérémonie sur la plaque de Michel FARRE fusillé le 15 décembre 1941

18h15 : Hôtel de Ville : Allocutions de Madame Hélène MIALON-BURGAT (Maire de Mondeville), Joël JEANNE (Secrétaire du PCF), Frédéric BLANC-SAMPAIX (familles de fusillés)

SAMEDI 10 décembre 2016 CAEN

10h 30 plaque de l’avenue capitaine Georges GUYNEMER, angle de l’avenue GUYNEMER et de la rue du 43è Régiment d’Artillerie. Allocution du préfet ou de son représentant ;

11 heures : Réception à l’Hôtel de Ville de Caen esplanade Jean Louvel, allocutions de M Joël BRUNEAU, maire de Caen et de M Jean DARRACQ pour les familles de fusillé

13-14h recueillement pour les familles à la centrale pénitentiaire (35 rue du général Moulin)

14h inauguration dans le Hall de l’administration de la centrale d’une plaque pour tous les fusillés à la casene du Régiment d’Artillerie de 1941 à 1944

15h conférence débat aux archives départmentales du calvados (65 rue de Lion/mer)

Les fusillés du 15 décembre 1941, contexte et mémoire

Intervention du professeur Jean QUELLIEN, de Thomas POUTY directeur de l’Odac 50,de Jean DARRACQ (ANFFMRFA). Gérard FOURNIER présentera l’ exposition sur les prisons normandes pendant la guerre. Vente-signature du dictionnaire des fusillés (Thomas POUTY) et d la correspondance d’un otage (Claude di FUSCO)

Cette Conférence – débat décentralisée remplace le colloque annuel de nos associations à l’Hôtel de Ville de Paris.

Pour les parisiens, prendre le train à 7h45 gare St Lazare et le car spécial à la gare de Caen

RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES : Jean DARRACQ,(ANFFMRFA), 14 avenue du Pont Royal 94230 CACHAN 06 10 98 84 15 sylvie-jean.darracq@wanadoo.fr

Mise en ligne du N°258 de Chateaubriant

chateaubriant_258-copie

Disparition

Jean-Marcel Darthout, survivant du massacre d’Oradour, est mort

 

jean-marcel-darthout-a-droite-et-robert-hebras-en-2004-devant-les-ruines-d-une-grange-a-oradou-sur-glane-photo-archives-afp-1475603836

Jean-Marcel Darthout (à droite) et Robert Hebras, en 2004, devant les ruines d’une grange à Oradou-sur-Glane. Photo archives AFP

L’un des deux derniers survivants du massacre par des SS d’Oradour-sur-Glane, qui avait fait 642 morts (dont 247 enfants) en juin 1944, Jean-Marcel Darthout, est décédé ce mardi à l’âge de 92 ans.
Jean-Marcel Darthout était avec Robert Hébras, 91 ans, le dernier survivant du plus important massacre de civils perpétré par les nazis en France: un homme exemplaire « qui a œuvré toute sa vie pour que personne n’oublie ce que la barbarie peut causer », a indiqué Philippe Lacroix, le maire de la commune de Haute-Vienne.

Lire la suite…

Retrouvez les actes du colloque « 1945 »

img_4001-10mini

PHOTOS : COMRA

Pour la cinquième année consécutive notre association a organisé un colloque dans le cadre de la commémoration des fusillades du 15 décembre 1941. Comme les années précédentes nos partenaires furent les suivants : La Ville de Paris, le Musée de la Résistance Nationale de Champigny, l’Association pour le Souvenir des Fusillés du Mont Valérien et de l’Ile de France, les Familles de Fusillés du 15 décembre, l’Union des Juifs pour la Résistance et l’Entraide et l’Amicale de Châteaubriant-Voves-Rouillé-Aincourt.

PROGRAMME (cliquez sur l’onglet pour en découvrir chaque contenu)

1) Introduction

2) Résistance et reconstruction à travers 3 portraits croisés de couples de résistants

3) La reconstruction de la France

  • Renouveau et Démocratie : La presse à travers les plaques photos du journal « Le Matin » par Guy Krivopissko et Agathe Demerssman, Musée de la Résistance Nationale de Champigny
  • Le retour des déportés par Thomas Fontaine, historien
  • La mise en place de la Mémoire de la Résistance par Serge Barcelllini, contrôleur général des armées

4) Un monde nouveau

  • Les problèmes coloniaux : Indochine, Algérie par Tramor Quémeneur, professeur d’université
  • La France et le monde après la victoire : les relations internationales par Michel Catala, professeur d’université

PHOTOS : COMRA

Découvrez en ligne le numéro 257 de Chateaubriant

CHATEAUBRIANT_257 - copie

« Older posts