Au mémorial de la Shoah : des documents inédits pour présenter Manouchian et tous les étrangers de la résistance

À l’occasion de la panthéonisation de Missak et Mélinée Manouchian, le mémorial de la Shoah présente une exposition pour célébrer l’engagement des étrangers dans la Résistance.

Au cœur du mémorial de la Shoah, au pied de l’escalier qui mène à l’exposition, gît la « tache de sang », comme l’appelait Louis Aragon. L’Affiche rouge, haute de près d’un mètre, accueille le visiteur. Les visages des combattants de « l’armée du crime » y sont présentés comme autant de cibles « terroristes » abattues par les nazis. Une propagande qui dès ses origines « n’a pas fonctionné », rappelle la commissaire d’exposition Renée Poznanski.

Placardée partout sur les murs de Paris et dans plusieurs formats, elle avait pour but de désigner les ennemis : tous des étrangers coupables d’attentats contre les Français. Faux, leurs actions étaient ciblées et ne tuaient que des occupants allemands. Leur assignation à résidence communautaire est « un anachronisme déjà pour l’époque ». « Ces résistants étaient traversés par une convergence ou une polyvalence identitaires. » Juifs, Hongrois, Polonais, Arméniens, Italiens, Espagnols, communistes… Ces identités ne rentraient pas en concurrence, ne se hiérarchisaient pas. Ce qui prévalait, c’était leur volonté de libérer la France. Le dénominateur commun de leur combat : l’idéal des Lumières contre le fascisme et le nazisme.

LIRE LA SUITE

Il entre au Panthéon : Missak Manouchian l’Arménien, l’homme engagé, le résistant, le poète francophile

Le 21 février, jour du 80e anniversaire de l’exécution de vingt-deux résistants dont il était le leader, Missak Manouchian va entrer au Panthéon avec son épouse et sa partenaire de lutte, Mélinée. À travers eux, la Nation célèbre l’engagement des étrangers dans la Résistance, mais aussi une passion pour la France, pays d’accueil de ces orphelins apatrides, et sa culture.

Article rédigé par Annie Yanbekian
France Télévisions – Rédaction Culture

Publié le 17/02/2024 20:30
Temps de lecture : 6 min
Missak Manouchian photographié après son arrestation par la police française en novembre 1943, et sa lettre envoyée à son épouse Mélinée avant son exécution le 21 février 1944. Image extraite du documentaire « Manouchian et ceux de l’Affiche rouge » diffusé le 20 février 2024 à 21h10 sur France 2. (ARCHIVES DE LA PRÉFECTURE DE POLICE DE PARIS)
L’Arménien Missak Manouchian, mort fusillé à 37 ans avec vingt et un de ses camarades au Mont Valérien, en banlieue ouest de Paris le 21 février 1944, et son épouse Mélinée, gardienne de sa mémoire jusqu’à son décès en 1989, incarnent un couple emblématique à bien des égards dans leur lutte au sein de la Résistance, mais aussi dans leur relation avec la France.

Quatre-vingts ans après son assassinat, Missak Manouchian devient le premier résistant étranger, et communiste, à intégrer l’illustre temple mémoriel. Son nom, son visage grave et ombrageux, immortalisés par l’Affiche rouge réalisée par les nazis pour faire un exemple de ce « terroriste » arménien et de ses compagnons d’armes juifs polonais et juifs hongrois entre autres, symbolisent à jamais le groupe dont il avait pris la direction militaire à Paris.

LIRE LA SUITE

JEUDI 14 DÉCEMBRE 2023 – HOMMAGE AUX FUSILLES DU 15 DÉCEMBRE 1941

L’Association Nationale des Familles de Fusillés
et Massacrés de la Résistance (Anffmrfa)
L’Association du Souvenir des fusillés
du Mont Valérien et de l’IDF (Asfmvidf)
L’Amicale de Châteaubriant-Voves-Rouillé-Aincourt (Acvra)
L’UJRE-Moi-Mrj
Le Musée de la Résistance Nationale
le Dictionnaire Maitron des fusillés de 1940 à 1944
en partenariat avec la Ville de Paris

HOMMAGE AUX FUSILLES DU 15 DÉCEMBRE 1941

JEUDI 14 DÉCEMBRE 2023

10h 30 CÉRÉMONIE AU MONUMENT AUX MORTS
1 Boulevard Auguste Blanqui (Place d’Italie)
***
14h – CONFÉRENCE

LA RÉPRESSION SUITE A L’AVIS DE VON STULPNAGEL DU 14 DÉCEMBRE 1941

à la Mairie du 13ème arrondissement, Place d’Italie (Métro Place d’Italie)
salle d’attente des mariages (Entrée gratuite)
PROGRAMME
– Résistance dans le 13e, Avis du 14 décembre 1941
par Serge Boucheny, ancien député, ancien sénateur
– Les fusillades du 15 décembre 1941
par Jenna Massieux, directrice adjointe du mémorial du Mont Valérien
– Les rafles, le convoi n°1, l’amende
par Karen Taieb, directrice des archives du Mémorial de la Shoah
– La mémoire des fusillés, le Témoin des Martyrs (Aragon)
par Louis Poulhès, agrégé d’histoire

Cérémonie du 7 octobre 2023

Notre prochaine cérémonie d’hommage aux résistants fusillés
dans la région parisienne et inhumés au carré militaire du cimetière parisien d’Ivry
aura lieu le samedi 7 octobre 2023 à 15 h.

Avenue de Verdun (Nationale 305)
Ivry-sur-Seine

(Rassemblement à 14 h 30 à l’entrée du cimetière)

HOMMAGE SOLENNEL AUX FUSILLÉS DU MONT VALÉRIEN ET À TOUTE LA RÉSISTANCE

Samedi 3 juin 2023, Esplanade de l’Abbé Stock,
face au Mémorial de la France Combattante

Organisé par l’Association pour le Souvenir des Fusillés
du Mont Valérien et de l’Île-de-France
sous le patronage de Mme la Secrétaire d’État aux Anciens Combattants

Spectacle
« L’École et la Résistance »

Conçu par le groupe Passerelles
Écrit par Evelyne Loew

Spectacle interprété par les lycéen-ne-s du lycée
– George Sand du Mée-sur-Seine (77)
– Alain du Vésinet (78)
Collectif Passerelles : Raphaelle Chevalier à la technique et au son
Acteurs / Formateurs : Patrick Palméro et Sylvain Méallet

Une des premières manifestations publiques d’importance fut celle des étudiants, le 11  novembre 1940, sur les Champs-Elysées et l’Arc de Triomphe.

Dans le combat contre l’occupant nazi, tant les enseignants que leurs élèves furent très nombreux à s’engager. Il est impossible de les citer tous. De même, relater leurs actions tiendrait place dans des ouvrages énormes. Les responsables du Concours National de la Résistance et de la Déportation ont retenu ce thème pour le concours de cette année. Nous ne pouvions que nous en saisir. En effet, notre action permanente vise à faire connaitre aux jeunes générations les valeurs que portait la Ré­sistance. Ce n’est pas un hasard si, depuis de nombreuses années, l’évocation historique que nous présentons au Mont Valérien est interprétée par des élèves d’établissements scolaires de la Région Parisienne. Nous avons la volonté permanente de transmettre ce pourquoi les Résistants se sont battus. Le Mont Valérien est un symbole de cette lutte. Plus de mille Résistants ont été exécutés ici pour que nous vivions libres. Les plus jeunes avaient 16 ans ou un peu plus. Cette évocation a pour but de leur rendre un hommage particulier.

(Le vent, ce jour-là était assez violent et nous vous prions par avance de nous excuser pour les désagréments qu’il causa lors des prises de vues.)

CONVOCATION À LA PROCHAINE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L’ANFFMRFA

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L’ANFFMRFA

Le Samedi 17 juin 2023
De 10h à 17h MAISON DES ASSOCIATIONS DU IIIe arrondissement
5 rue Auguste PERRÉE (MÉConvocation AG 2023TRO RÉPUBLIQUE)
Salle 3

Mme, Mlle, M cher(e)s ami(e)s

Nous vous prions de bien vouloir assister à notre Assemblée Générale qui a lieu le samedi 17 juuin de 10h à 17h à la Maison des Associations du Marais 5 rue Auguste Prrée (métro Republique)

Ordre du jour :

Rapports d’activité moral (J Darracq) et financier (L Védy)

Programme d’activité 2020 et discussion sur l’association

Activités dans les régions

Élections au conseil d’Administration-Bureau

Vote des motions

Questions diverses (si vous en avez, nous les faire parvenir avant l’AG)

Nous faisons un appel pressant pour que vous soyez candidats à notre conseil d’administration-bureau. Vous pouvez aussi nous indiquer si vous partivcipere à l’AG ou vous excuser i vous n’êtes pas présent. Vous pouvez aussi nous faire part de vos observations et propositions concernant la vie de l’association.

Jean DARRACQ
Président de l’ANFFMRFA

Hommage aux fusillés du 15 décembre 1941

ASSOCIATION NATIONALE DES FAMILLES DE FUSILLÉS ET MASSACRÉS
DE LA
RÉSISTANCE FRANÇAISE ET DE LEURS AMIS (ANFFMRFA),
FAMILLES DE FUSILLES DE CAEN,
AMICALE DE CHATEAUBRIANT-VOVES-ROUILLÉ-AINCOURT,

ASSOCIATION POUR LE SOUVENIR DES FUSILLÉS
DU MONT VALÉRIEN ET DE L’ ILE-DE-FRANCE,
UNION DES JUIFS POUR LA RÉSISTANCE ET L’ENTRAIDE (UJRE),
MRJ-MOI,

ASSOCIATION RéPUBLICAINE DES ANCIENS COMBATTANTS (ARAC)

vous invitent à

HOMMAGE AUX FUSILLÉS
DU 15 DÉCEMBRE 1941

dont Charles Dehan, Léon Herisson-Garin,
Robert Moussu, Léon Thibert
(conseiller municipal), habitants de Villejuif

Samedi 10 décembre 2022 à 10h 30
Place des fusillés à VILLEJUIF (94800)

Métro ligne 7 station Paul Vaillant-Couturier et Louis Aragon
Bus 185 (station Paul Vaillant Couturier), 172 et 286 (station louis Aragon)
162 (arrêt Paul Brousse)

RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES

Associations organisatrices, ville de Villejuif,  Association Nationale des Familles de Fusillés et Massacrés de la Résistance Française et de leurs Amis (AFFMRFA), 9 rue Amédée Picard 94230 CACHAN – anffmrf@gmail.com  – Tel : 06 10 98 84 15

 

« Older posts